lundi 12 novembre 2018
par  Webmestre

DECLARATION FSU DU 12 NOVEMBRE 2018

Chers camarades, chers collègues : défenseurs de l’école publique et laïque.
Ce 12 novembre 2018 marque une nouvelle étape dans les luttes que nous menons depuis si longtemps, trop longtemps, contre la déliquescence du système scolaire français.
Jean Michel Blanquer notre technocrate de l’éducation n’est pas le seul responsable de l’ensemble de nos problèmes.
Il est dans la continuité de la très grande majorité de ces prédécesseurs, à ceci près, que dans la philosophie de son Manager-Président, il veut être le meilleur, le premier de cordée, celui qui doit remplir ses objectifs à la lettre et même peut être au-delà ?
Dans ce cadre là, c’est-à-dire celui de l’injonction car il n’y a rien à négocier, il faut le dire notre Ministre et l’ensemble de ses collaborateurs excellent.
Il ya quelques jours Bernadette Groison Secrétaire Nationale de la FSU ne disait pas autre chose : « le gouvernement ne respecte pas les organisations syndicales, il ne nous écoute pas, tout est décidé à l’avance… »
Même son de cloches du côté du Conseil Supérieur des Programmes, organisme indépendants créé en 2013, où les démissions se succèdent !
Dans une tribune envoyée au café pédagogique, 10 anciens membres y dénoncent depuis l’arrivée de sa nouvelle présidente Souad Ayada, bras armé du Ministre : « un fonctionnement peu respectueux de la collégialité », « des dénis de démocratie », « des pressions pour obtenir des démissions », « un autoritarisme dans des proportions difficilement imaginables ».
Cet état d’esprit érigé en modèle de fonctionnement se ressent forcément dans notre quotidien, où nous avons la désagréable sensation d’être dépossédé(e)s de nos compétences pour devenir de simples exécutants.
Je le disais en début de déclaration, les dégradations du système scolaire ne datent pas d’aujourd’hui’hui.
De réformes en réformes, à intervalles de plus en plus resserrées, nous n’avons cessé de perdre des moyens.
Un exemple, que l’on pourrait généraliser à l’ensemble du système, pour illustrer mes propos :
Le total des heures reçues pendant les 5 années de primaire à partir de la rentrée 2008 est de 1584 heures.
Il faut rappeler qu’en 1968 il était de 2016 heures. La perte nette atteint 432 heures, soit plus d’une année scolaire sur la base des horaires de 1968 (403 h en moyenne annuelle), ou exactement une année et demie de cycle 3 (CE2, CM1, CM2) de 2008.
Enrobées forcément des meilleures intentions du monde et mises en place pour paraît-il, le plus grand bénéfice de nos élèves, les réformes sont porteuses systématiquement de réductions horaires.
En Macronie, les 881 400 enseignants parmi les 1 132 700 personnels de l’éducation pèsent lourd, trop lourd, dans le budget de l’état, comme d’ailleurs l’ensemble des fonctionnaires de notre pays.
Nous sommes, dans ce temps politique, où la sphère publique est considérée comme une charge insupportable pour la nation.
En martelant en permanence qu’il faut faire évoluer une fonction publique trop archaïque, le gouvernement travaille en fait sournoisement, à son dynamitage.
Le vieil adage : « quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage » prend ici tout son sens.

Si nous sommes en grève et ici aujourd’hui, c’est parce que nous ne sommes pas dans la posture de « regarder béatement le train passer » et d’accepter sans broncher l’avenir qui se dessine.
De la maternelle à l’université, le système scolaire français se délabre un peu plus chaque année faute de moyens suffisants.
L’édifice ne tient que grâce à un dévouement sans faille des personnels, qui cumulent toujours plus de tâches et qui font face à des problèmes parfois insolubles.
La misère galopante, la violence, les conflits familiaux, le handicap, la santé, les classes surchargées : autant de problèmes à gérer au quotidien et comme seules perspectives, un alourdissement supplémentaire de notre travail avec ces milliers de suppressions de postes dans le secondaire.
L’ensemble des syndicats de l’enseignement de la FSU, Le SNUIPP, le SNES, le SNUEP, le SNEP et le SNETAP vous disent : STOP Monsieur Blanquer !
Cessez de jouer au comptable.
Cessez de nous donner des ordres.
Laissez-nous respirer.
Laissez-nous faire notre travail sereinement.
Ne faîtes plus semblant de nous soutenir et d’avoir de l’estime pour les personnels, alors que toutes vos décisions nous compliquent la vie au travail.
Allégez les effectifs de nos classes.
Pensez davantage à nos élèves et particulièrement à ceux, qui ont le plus besoin de l’école. Les difficultés ne se concentrent pas, que dans les CP et CE1 de REP+
Montrez-nous, que par-dessus tout, vous travaillez à la réduction des inégalités.
Chers collègues, chers camarades, défenseurs de l’école publique et laïque, nous tous réunis ici aujourd’hui, ne devons plus céder un pouce de terrain.
Il ne faut s’attendre à aucune faiblesse, aucune concession, d’un pouvoir qui rêve de mettre à genoux l’ensemble des services publics dont l’école.
Le gouvernement ira aussi loin qu’il le pourra, avec la complicité d’organisations politiques trop contentes de valider ces choix.
Les statuts passeront à la « moulinette libérale »avec inévitablement des conséquences sur le temps de travail, les recrutements, la formation, les rémunérations et la représentativité syndicale.
Autant se le dire sans ambiguïté, si nous ne relevons pas les défis qui nous attendent, en rassemblant sur nos analyses et nos revendications, la très grande majorité de la profession, nous perdrons un combat idéologique.
Pour rêver à des lendemains qui chantent et c’est tout à fait possible, il va falloir sérieusement se retrousser les manches et réinvestir le terrain des luttes sociales
La FSU et ses militants sont prêts à en découdre, Ihasta la victoria siempre : en avant jusqu’à la victoire !
Merci à tous.


Articles les plus récents

lundi 12 novembre 2018
par  Webmestre

Pas qu’un slogan

Engagée-es au quotidien, les militant(e)s de la FSU n’ont pas ménagé leur peine, pour faire de cette journée du 12 novembre 2018 une réussite et cela s’est vu ce matin à Tulle, où "les troupes" de la fédération coloraient allègrement le cortège de 150 personnes. 70% du cortège étaient des militants, des (...)

lundi 5 novembre 2018
par  Webmestre

SE MOBILISER : UNE IMPERIEUSE NECESSITE !

Aux dégradations rencontrées cette année avec l’accueil de 26 300 élèves supplémentaires sans aucun moyen de plus, le projet de budget 2019 présente une première saignée du second degré, avant la mise en œuvre de la réforme lycée et de la voie professionnelle qui permettra d’aller beaucoup plus loin. La (...)

lundi 5 novembre 2018
par  Webmestre

Ne pas se tromper de combat

La mobilisation du 17 novembre 2017 contre l’augmentation du prix du diesel, sera à n’en pas douter, un mouvement de grogne de forte intensité. Le mécontentement est compréhensible car il touche au portefeuille de l’ensemble des citoyens et particulièrement celles et ceux, dont les revenus sont les (...)

lundi 5 novembre 2018
par  Webmestre

COMMUNIQUE DE PRESSE FSU, SGEN-CFDT, SNALC, UNSA Education

Rassemblement et manifestation, le lundi 12 novembre 2018 à partir de 10 heures sur le parvis de la cité administrative à Tulle Suppressions de poste dans l’Éducation nationale : c’est NON ! Alors que le débat budgétaire s’ouvre au parlement, les organisations syndicales FSU, SGEN-CFDT, SNALC, UNSA (...)

lundi 24 septembre 2018
par  Webmestre

18 OCTOBRE 2018 : Appel national des retraités à une journée de mobilisation.

Répondant à l’appel national du groupe des 9, les organisations syndicales de retraité-es de la Corrèze (FSU, CGT, FO, Solidaires, CFTC, FGR et UNSA) ont décidé de répondre aux maltraitances du gouvernement par un appel unitaire départemental à manifester le 18 octobre à 10 heures. Rassemblement devant (...)

lundi 24 septembre 2018
par  Webmestre

MARDI 9 OCTOBRE 2018 : Appel de la FSU à une journée de mobilisation.

Depuis plusieurs semaines les organisations : CGT, FO, Solidaires, UNEF (étudiants), UNEL (lycéens), appellent à une journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, pour dénoncer la politique mise en œuvre dans le pays.
La FSU soutient cette mobilisation et a déposé un (...)

lundi 24 septembre 2018
par  Webmestre

JEUDI 27 SEPTEMBRE 2018 : Grève dans l’enseignement professionnel à l’appel du SNUEP/FSU et du SNEP/FSU.

La réforme « Blanquer » de la voie professionnelle va aggraver les conditions de travail, supprimer des postes dans toutes les disciplines et entraver la réussite des jeunes !
L’intersyndicale CGT Éduc’action, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, Sud Éducation, SNALC, SNCL FAEN, SIES, appelle les collègues :
à se (...)

lundi 24 septembre 2018
par  Webmestre

Le temps de l’action

La mauvaise nouvelle est tombée cette semaine et la seule surprise (et encore !) vient de l’amplitude du nombre de suppressions de postes dans le second degré. Un temps annoncé à – 1400 postes, les suppressions seront finalement de – 2600, auxquelles il faudra rajouter -400 postes administratifs et (...)

lundi 17 septembre 2018
par  Webmestre

LE SNUEP/FSU VOIT ROUGE : GREVE UNITAIRE LE 27 SEPTEMBRE 2018

Après la perte d’une année de formation en 2009, la formation des élèves est de nouveau tronquée. Les grilles horaires proposées viennent contredire le discours du ministre autour des savoirs fondamentaux, qui font son fond de commerce depuis sa nomination au ministère de l’Éducation nationale. Les (...)

lundi 17 septembre 2018
par  Webmestre

Suppressions de postes : nouvelle dégradation pour les élèves comme pour les personnels !

Le gouvernement prépare son budget dans le cadre de son orientation de baisse des dépenses publiques. Cela se traduit par des baisses de budgets et des suppressions de postes dans toute la Fonction publique. A l’Éducation Nationale, ce sont 1 400 postes d’enseignant-es et 400 postes (...)

Contact

FSU 019 - CORRÈZE

26 AVENUE GUYNEMER
19100 BRIVE LA GAILLARDE

Tél. : 05 55 86 19 59
Contact : fsu19@fsu.fr
Site : http://fsu19.fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

16 mars - Plus d’un millier de retraités dans les rues de Tulle hier !

Souhaitons le même succès pour la manifestation de la Fonction Publique jeudi 22 mars. (...)

5 mars - Mobilisation pour les retraites

9 organisations de retraités appellent à une journée nationale d’actions, le jeudi 15 mars 2018 (...)

6 janvier - Meilleurs voeux

Le secrétariat départemental de la FSU adresse à toute la profession ses meilleurs voeux pour (...)

17 novembre 2017 - Permutations informatisées

Le Bo spécial est paru le 9 novembre.
L’application SIAM sera ouverte du 16 novembre au 5 (...)

16 octobre 2017 - Après le 10 octobre

Mouvement du 19 octobre
La CGT organise une nouvelle journée de mobilisation contre les (...)