La guerre est déclarée !

lundi 26 février 2018
par  Webmestre
popularité : 28%

Après la casse du droit du travail dans le secteur privé, le moment est venu pour le gouvernement, de s’attaquer au secteur public.

Pour celles et ceux, qui ont suivi de près la campagne électorale d’ Emmanuel Macron, ce n’est pas une surprise, puisqu’Il déclarait déjà à ce moment là, le statut des fonctionnaires « inadapté » et Il annonçait clairement la suppression de 120 000 fonctionnaires.

La mise en place d’un Comité d’action public pour 2022 (dit cap 22), véritable machine de guerre contre les services publics, n’a pas d’autres buts que de s’attaquer au statut général de la fonction publique.

Les premières mesures envisagées selon les annonces gouvernementales du 1er février donnent une idée de l’ampleur des possibles bouleversements à venir : substitution de contractuels aux fonctionnaires, plan de départs volontaires, rémunération discrétionnaire au mérite, etc…

La semaine dernière le service public ferroviaire au travers du rapport Spinetta est sévèrement attaqué et là encore, le statut des cheminots est fortement remis en cause.

La concordance des attaques, quels que soient les secteurs, ne laissent aucun doute sur la volonté du gouvernement, de porter un coup fatal à l’ensemble des services publics de notre pays.

Impossible d’échapper au discours libéral de circonstance, parfaitement rôdé, qui ne cesse de décrier un système jugé archaïque et forcément dépassé.

Au diable, la solidarité, l’égalité de traitement des citoyens, l’aménagement équilibré du territoire, les services rendus au moindre coût … L’heure est à l’individualisme, la concurrence, la méritocratie, la rentabilité…

Ne nous y trompons pas, c’est une véritable « guerre idéologique » qui est entrain de se mener avec en ligne de mire des modifications profondes des rapports sociaux.

Les agents et les usagers n’ont strictement rien à y gagner : pour les uns les dégradations des conditions de travail sont assurées et pour les autres, il faudra payer beaucoup plus cher des services pas forcément meilleurs.

Mais nos décideurs politiques n’en ont cure : seuls comptent les bénéfices de ceux qui se partageront « le gâteau » car au bout du compte, le passage progressif de secteurs publics au privé, leur assurera des revenus financiers colossaux.

Tel est l’enjeu, tout le reste n’est qu’enfumage et mystification !


Contact

FSU 019 - CORRÈZE

26 AVENUE GUYNEMER
19100 BRIVE LA GAILLARDE

Tél. : 05 55 86 19 59
Contact : fsu19@fsu.fr
Site : http://fsu19.fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

16 mars - Plus d’un millier de retraités dans les rues de Tulle hier !

Souhaitons le même succès pour la manifestation de la Fonction Publique jeudi 22 mars. (...)

5 mars - Mobilisation pour les retraites

9 organisations de retraités appellent à une journée nationale d’actions, le jeudi 15 mars 2018 (...)

6 janvier - Meilleurs voeux

Le secrétariat départemental de la FSU adresse à toute la profession ses meilleurs voeux pour (...)

17 novembre 2017 - Permutations informatisées

Le Bo spécial est paru le 9 novembre.
L’application SIAM sera ouverte du 16 novembre au 5 (...)

16 octobre 2017 - Après le 10 octobre

Mouvement du 19 octobre
La CGT organise une nouvelle journée de mobilisation contre les (...)