Nouvel article

vendredi 6 novembre 2009
par  Jean-Louis Puydebois
popularité : 31%

Prendre nos responsabilités :

Prendre nos responsabilités :

L’’actualité montre la multiplication des mouvements sociaux qui manifestent combien la politique économique et sociale du gouvernement et du patronat est contestée dans de multiples secteurs et expriment l’’ampleur d’’une intolérable souffrance sociale.

Notre conseil fédéral a estimé que dans ce contexte il était plus que jamais indispensable de construire au plan interprofessionnel des mobilisations unitaires à la hauteur des enjeux. Et la FSU s’’y emploiera. Mais cette construction implique que nous prenions nos responsabilités partout où cela est possible. C’est le sens de la décision d’’appeler à une grève dans l’’éducation le 24 novembre : il s’’agit au moment où sera débattu un budget catastrophique de se mobiliser ensemble pour un système éducatif qui assure la réussite de tous les jeunes dans un climat serein , cela signifie :

s’’opposer aux suppressions de postes et à la précarité,
agir pour l’’augmentation des recrutements aux concours,
pour une autre réforme de la formation des enseignants,
pour les salaires et la revalorisation de l’’ensemble des personnels
pour la défense des statuts
pour une amélioration des conditions de travail
contre la pression au travail

Nous avons proposé aux autres organisations de l’’éducation nationale de l’’organiser avec nous. Certaines ont refusé (SE / UNSA, SGEN / CFDT, FAEN), d’autres ne sont pas contre mais réfléchissent (CGT, SUD, FO)... Quoi qu’il en soit si la FSU doit être seule, elle a pris ses responsabilités et appellera les collègues à la grève...

Mais prendre nos responsabilités c’est également défendre les services publics partout où ils sont attaqués...

1 Fidèles à nos engagements, nous avons décidé de nous impliquer dans la défense du service public postal. La votation qui a été une énorme réussite (plus de 2 millions 300 000 votants et près de 20 000 en Corrèze) n’a évidemment pas suffi à faire fléchir Sarkozy et son gouvernement. Le comité national a décidé de poursuivre sa campagne... avec l’opération Poste : J’écris au Président
Respect de la votation, retrait du projet de loi,
ouverture du débat public,
référendum sur l’avenir du service public postal

J’écris au Président
Plus de 2,3 millions de personnes ont participé à la votation contre le changement de statut de La Poste organisée par 60 organisations syndicales, politiques, associatives réunies dans un comité national.

Face à ce succès, le comité a écrit au président de la République pour lui demander de prendre la mesure de la mobilisation, retirer le projet et ouvrir un grand débat public sur l’avenir de La Poste. Le courrier a reçu pour toute réponse la mise à l’ordre du jour du Sénat du projet de loi postale qui sera examiné dans la semaine du 2 au 6 novembre.

Face à cette situation, le comité national lance une grande campagne « J’écris au Président » avec 5 millions de cartes pétition adressées au président de la République exigeant le respect de la votation, le retrait du projet de loi, l’ouverture du débat public, la tenue d’un référendum sur l’avenir du service public postal.

Il appelle à faire du 31 octobre au 7 novembre une nouvelle semaine de mobilisation, le 31 octobre en organisant des rassemblements devant les bureaux de poste associant population, élus et postiers, le 2 novembre par une montée des représentants des comités locaux et d’élus. à Paris devant le Sénat pour rappeler le résultat des votations département par département.

La FSU 19 appelle à participer massivement à cette action... nous avons déjà quelques cartes pétition (à compléter et renvoyer sans timbrer au président)... mais vous pouvez également les télécharger à l’adresse ci dessous :

http://www.appelpourlaposte.fr

10/2009 : Affiche A4 (PDF, 156.5 ko)
10/2009 : Carte postale (PDF, 158.7 ko)
10/2009 : Affiche A3 (PDF, 343 ko)

2 Sollicitée pour la défense du service public de santé et hospitalier, la FSU 19 a décidé, également, de rejoindre la coordination de défense de l’hôpital public de Brive qui réunit des usagers (citoyens), des élus politiques, des médecins, des salariés non syndiqués et le syndicat CGT de l’hôpital. Une assemblée générale a eu lieu hier contre le "rapprochement" imaginé par la direction, dans la droite ligne de la loi Bachelot, entre la Clinique St Germain et l’Hôpital de Brive... Les chefs de service et non des moindres, ont expliqué comment la "pénétration de la clinique" au sein de l’Hôpital, pour un montant compris, pour les contribuables, entre 11 et 20 millions d’euro, n’avait d’autres buts que de démanteler la santé publique en donnant au secteur privé les activités rentables tout en réglant le problème d’obsolescence de la clinique privée grâce aux fonds publics...

Vous pouvez consulter le blog de la coordination et signer la pétition :
http://coordination.chbrive.over-blog.com

Mardi 26 octobre, une nouvelle réunion de la coordination a eu lieu...
qui est rejointe par de plus en plus de monde, notamment par des médecins et des citoyens usagers...
Cette réunion a permis d’avoir un débat sur les actions à venir, à échanger sur les nouveautés apprises par les uns et les autres. :

· Ateliers de travail qui commenceraient le 4 et 5 novembre 2009 (imagerie médicale, bloc op et obstétrique) avec la participation des personnels volontaires ou non. Les syndicats CFDT, CFTC et FO ont eu l’explication lors d’une réunion avec le Directeur à laquelle le syndicat CGT n’était pas convié.

· Déclaration du syndicat FO au CA de l’hôpital pour que le Directeur interdise les réunions que nous tenons. Pour rappel, des droits syndicaux existent et nous avons le droit de réunir dans des locaux dédiés au syndicat les personnes de notre choix.

· Le CA a été houleux sur cette question du rapprochement et les opposants à ce rapprochement n’ont pas eu le temps de parole qu’ils souhaitaient.

· Les urologues de St Germain partiraient sur les Cèdres…..c’était le premier mobile du rapprochement. Si cela est confirmé, nous pouvons dire que ce rapprochement tient encore moins la route.

· A été réaffirmé que la coordination restait maîtresse de ses actions et que ce n’est que dans une action collective que nous gagnerons la lutte. La coordination accepte toutes les personnes qui veulent y venir et reste respectueuse de l’idéologie de chacun.

ACTIONS RETENUES à la majorité :

La coordination s’est engagée sur un travail collectif avec le plus grand nombre de participants. Les tracts élaborés sont sous la responsabilité du président de la coordination, qui écrira, fera lire à une personne de chaque composante et validera ensuite.
Toutes les personnes qui ont des moyens d’éditer gratos le tract en quantité+++, faites le savoir. Les actions engagées représentent une édition de 15 000 tracts.

GRAND DEBAT PUBLIC LE :

MARDI 24 NOVEMBRE 2009
SALLE POLYVALENTE à MALEMORT
20 HEURES

Autres décisions :

· Essayer de contacter pour le débat des responsables nationaux (Peloux, Cesbron….)
· Envoyer information avant chaque action aux médias locaux
· Donner information à la presse nationale
· Penser à un cadre qui nous permettra de préparer le Débat.

La prochaine réunion est fixée :

Mardi 3 novembre 2009 à 18 heures.

Réunions de la coordination tous les mardis à 18 heures dans la salle de gym sous la maison de retraite


Documents joints

PDF - 23 ko
PDF - 16.9 ko

Contact

FSU 019 - CORRÈZE

26 AVENUE GUYNEMER
19100 BRIVE LA GAILLARDE

Tél. : 05 55 86 19 59
Contact : fsu19@fsu.fr
Site : http://fsu19.fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

16 mars - Plus d’un millier de retraités dans les rues de Tulle hier !

Souhaitons le même succès pour la manifestation de la Fonction Publique jeudi 22 mars. (...)

5 mars - Mobilisation pour les retraites

9 organisations de retraités appellent à une journée nationale d’actions, le jeudi 15 mars 2018 (...)

6 janvier - Meilleurs voeux

Le secrétariat départemental de la FSU adresse à toute la profession ses meilleurs voeux pour (...)

17 novembre 2017 - Permutations informatisées

Le Bo spécial est paru le 9 novembre.
L’application SIAM sera ouverte du 16 novembre au 5 (...)

16 octobre 2017 - Après le 10 octobre

Mouvement du 19 octobre
La CGT organise une nouvelle journée de mobilisation contre les (...)